Gilhoc-sur-Ormèze

Première église du prieuré du XIe siècle.
Ce sont les moines bénédictins de l’abbaye de Cruas qui fondèrent le prieuré de Gilhoc.

Son architecture est remarquable par sa coupole sur trompe au carré des transepts. Des arcs doubleaux prennent appui, au droit des massifs d’angle, sur 8 colonnettes ornées de chapiteaux de facture rustique et intéressante. 

 

Site du Château de Solignac

 Les ruines du château datent du XIIIe siècle. Il appartenait à la famille des Fay-Solignac. A ses côtés se trouve une petite maison forte du XVe.

 

 

Le Château des Boscs (propriété privée)

 Reconstruit dans le plus pur style vivarois par Pierre des Boscs au début du XVIIe siècle à partir de bâtiments plus anciens du XVe siècle. Racheté au XVIIIe siècle par la famille de Fay-Solignac, une des plus anciennes familles du Vivarais, originaire de la région du Mézenc. Le château est entouré d’une magnifique forêt.

 

Petit château de Dol qui a aussi appartenu aux Fay-Solignac.

 

Pays de bois, de chemins et de rivières 

 Situé au carrefour des influences océaniques et méditerranéennes, Gilhoc sur Ormèze vous invite, par la fraîcheur de ses bois, le soleil une grande partie de l’année, y compris l’hiver, son calme, à découvrir sa campagne grâce à ses nombreux sentiers balisés.

Randonnées pédestres, équestres et VTT, pêche.

 

 Chez nous, quantité de noms de lieux évoque des dieux et déesses antiques.

En Juin 1944, un équipage Anglo-Canadien de la R.A.F s’est abattu au lieu dit Tachy. Un monument a été élevé en bordure de la route d’Alboussière- Gilhoc à 6 km.